musique prise de conscience de soi

Durant ma première session avec la musique multidimensionnelle de Jacotte Chollet, j’ai eu l’expérience la plus extraordinaire de ma vie : J’ai découvert mon être intérieur !
Grâce à cette musique, j’ai pu accoucher de mon être réel, écouter ma propre vibration et prendre conscience de tout ce qui était caché, enfoui dans les profondeurs de mon inconscient.Comment écouter cette musique ?
Ce n’est pas facile, car il faut savoir évacuer ses pensées, avec le rythme trépident de la vie, elles se bousculent et les expulser n’est pas évident.
IL FAUT DONC APPRENDRE A SE RELAXER.
Je m’isole dans ma chambre, je ferme les yeux, me concentre sur ma respiration, lente, profonde, par le ventre, je chasse tout ce qui me vient du mental et lorsque la chaleur s’installe,  je mets un des CD de Jacotte.
Je continue à me concentrer, puis je dirige mes pensées vers le cœur et la petit à petit en écoutant la musique la porte vers le voyage intérieur s’ouvre.

Ce que l’on va y découvrir est notre propre parcours, notre propre réalité, cela peut être heureux ou douloureux mais c’est notre vérité. Cela nous amène à mieux nous connaître, à nous aimer, à nous transformer et même à nous guérir, physiquement et psychologiquement.
Les informations arrivent de notre inconscient par symboles, métaphores, douleurs, images, couleurs, saveurs et cela fait remonter des souvenirs, des situations parfois oubliées.
C’est ainsi que l’on débloque un problème actuel, trouve son équilibre, et surtout son identité.

Grace à cette musique, mon inconscient est revenu en mémoire et a pu être décodé par mon conscient.
Ainsi, les messages émotionnels resurgis après quelques séances se sont transformés en un langage compréhensible, le mien, c’est à dire celui de ma vie.
De ce fait j’ai pu réagir et reconstruire mon être dans la tolérance, la compréhension et l’amour et découvrir ma vraie nature après avoir éliminé beaucoup de peur et de colère ayant enfin compris et retrouvé leur origine.

J’ai remarqué qu’au début, il m’était impossible d’écouter certains morceaux qui me dérangeaient, mais à mesure que j’arrivais à sortir mes émotions, les images et les problèmes, bref, que je me reconstruisais et guérissais, alors, je pouvais les écouter.

MARIANNE, France.

Retour haut de page