Ondes cérébrales et ré-harmonisation énergétique

POUR MIEUX COMPRENDRE LA SPÉCIFICITÉ ET LES EFFETS MULTIDIMENSIONNELS DE LA MUSIQUE DE JACOTTE CHOLLET.

DARV KRIZTON éminent spécialiste du SON a étudié in extenso les effets de cette musique sur lui même, il a vérifié ses pouvoirs thérapeutiques aussi bien que ses effets d’induction d’états modifiés de conscience et de ré harmonisation énergétique profonde.
La synthèse qu’il a réalisé permet de mieux comprendre pourquoi cette musique a un aussi grand pouvoir de « résonance ».

Consulter ses revues de Presse sur les CD

Extrait de la synthèse faite par DARV KRIZTON dans l’ART DU SON VISIONNAIRE.

Dans la musique de Jacotte Chollet il y a 3 aspects principaux :

– L’INFLUENCE DES ONDES CÉRÉBRALES
– LE POUVOIR DE SA RÉSONANCE HARMONIQUE
– SA CAPACITÉ À RÉ ACCORDER LES PHOTONS DE L’ADN.

 
I – L’INFLUENCE DES ONDES CÉRÉBRALES PRÉSENTES DANS CETTE MUSIQUE.

En physique on appelle ENTRAINEMENT l’influence d’un système oscillant sur un autre système : sa capacité à le faire résonner harmoniquement avec le signal transmis par le premier système.
Lorsque le signal émis par le premier système (ici la musique) est assez puissant pour vaincre l’inertie physique du second système (ici l’auditeur), il ré harmonise celui ci.

« La vibration harmonique de la Musique Multidimensionnelle fait vibrer le champ psycho spirituel et énergétique de l’auditeur et lui transmet par résonance son action harmonisante ». 
Le système psycho spirituel de l’auditeur est capable de résonner à un vaste registre de vibrations comprenant un grand nombre de fréquences différentes.
Notre système nerveux central est capable de  « résonner » d’un à 40 cycles par seconde.

Les ondes de hautes fréquences portent le nom d’ondes BETA (13 à 38 Hz) :
Elles sont associées avec des états d’activité physique ou mentale.

Les ondes de fréquences moyennes supérieures portent le nom d’ondes ALPHA (8 à 13Hz):
Elles évoquent des états de relaxation et un état éveillé.

Les ondes de fréquence moyens inférieures portent le nom d’ondes THETA (de 4 à 7Hz) :
Elles évoquent un état relaxé mais non éveillé, plutôt un état de « transe », de rêverie, un état dans lequel se produisent d’importants « traitements » d’information d’ordre inconscient.

Les ondes de fréquence basse sont appelées ondes DELTA (de 1 à 4 Hz):
Elles évoquent un état de sommeil ou de sommeil profond.

 
II – LA RÉSONANCE HARMONIQUE

Elle induit des fréquences spécifiques qui sont connues pour leur capacité à faire résonner différentes structures dans l’enveloppe énergétique et le système psycho-spirituel de l’homme. Cela inclut les organes du corps physique, les structures nerveuses, les chakras, le champ aurique, les méridiens d’acupuncture etc…

Le SON nous permet d’éveiller et de prendre conscience de certaines zones de notre corps dont nous ne pourrions pas avoir conscience autrement.
Quand des fréquences sonores harmoniques rencontrent la hauteur de vibration avec laquelle résonnent nos différentes structures bioénergétiques, il devient possible pour l’auditeur d’avoir une conscience directe et une perception de ces phénomènes.

 
III – SPECIAL TUNINGS

Bien que la plupart des auditeurs de musique occidentale soient familiers avec la gamme tempérée, il existe bien d’autres formes d’accords (tuning) et de ré accords. Ils ont UN IMPACT IMPORTANT sur la conscience et les états de conscience.

Ces autres processus d’accords et de ré accords ne rétablissent pas seulement le ton juste, l’harmonie du corps (comme le feraient des diapasons), mais étant aussi basés sur le nombre d’or ainsi que connectés à la capacité de résonance photonique de notre ADN, ils induisent des états modifiés de conscience.

C’EST PARCE QUE L’ART DU SON VISIONNAIRE EST BASÉ SUR CES DIFFÉRENTS PRINCIPES QU’IL PEUT INDUIRE DES « ÉTATS MODIFIÉS DE CONSCIENCE ».