états modifiés de conscience

Guérison énergétique subtile

guérison énergétique subtile musique jacotte cholletPeu après le début de l’écoute du CD SKY DANCING, je commence à ressentir des zones de froid dans tout mon corps. Je ressens ces points de froid d’une façon qui me semble aléatoire.
En état de relaxation profonde, j’ai l’impression que des mains physiques invisibles s’affairent tout autour de mon corps et sur ma tête aussi.
Peu après, je perçois la forme d’êtres subtils invisibles qui semblent totalement concentrés et actifs dans une tâche de guérison énergétique subtile.

Le coté gauche de mon corps est plus froid encore, jusque à devenir glacé. Ce n’est ni douloureux, ni même inconfortable. Le coté droit de mon corps garde sa température normale.
Plus tard, le processus s’inverse et c’est mon coté droit qui devient froid.
Je dois mentionner que durant la seule et unique session d’hypnose à laquelle j’ai jamais participé, j’ai senti mon corps entier devenir de glace.

Durant mon expérience avec votre musique, juste à la fin du morceau numéro 4, tout d’un coup, j’entends deux “bips” très distinctement. Simultanément une tache rouge et ronde apparait sur mon écran psychique intérieur (emplacement du troisième œil).

Je suis sidérée par la clarté et la profondeur sonore de ces deux “bips”. J’ai au même instant la conviction intime que ces deux sons représentent une ouverture à une forme de communication spirituelle inconnue. Elle ressemble au langage Morse.
Lorsque je relate mon aventure à une amie, elle m’explique que les taches rouges sont nommées “Sidis” ou “Sidhis” en Inde. Ils représentent des symboles indiquant une forme particulière d’éveil spirituel.

Il est important de relater que suite à cette expérience de guérison énergétique subtile : je peux accéder sans effort à une forme de méditation bien plus profonde et plus aise qu’auparavant.
Voilà mon histoire!

DOMINIQUE G.
San Rafael, Californie.

Prémonition

Prémonition

A chaque fois que je fais une écoute d’une heure au casque, je me sens frais et dispos en fin d’écoute comme si la journée ne faisait que commencer.

Un jour, j’ai eu la vision d’une ballade en forêt si réelle que je me suis surpris à lever mes bras pour écarter une branche qui allait me frapper au visage dans cette forêt que je traversais !

Quant à l’écoute sans casque, un jour j’ai ressenti une douleur éclair qui m’a traversé l’œil gauche ainsi que l’orteil gauche lors d’autres écoutes.
Dès que j’ai pu me procurer le CD INVISIBLE PRÉSENCE je l’ai fait. Je me suis mis à l’écouter assez régulièrement.
C’est fin septembre que j’ai eu deux visions et la prémonition du décès de ma mère.

La première vision a eu lieu un mercredi, l’écoute s’est déroulée entre 16 et 17 heures, et c’est le soir en m’endormant, pendant la période de pré-sommeil que j’ai visualisé la scène d’une femme vêtue de blanc dans un lit blanc. Cette femme glissait vers moi pour me dire quelque chose, là, j’ai ouvert les yeux et l’image était toujours présente, mais curieusement, la scène semblait être vue à travers une espèce de longue vue.
La 2ème vision est survenue 2 jours après, le vendredi lors de l’écoute du même album INVISIBLE PRÉSENCE entre 16H30 et 17H30. Là, est apparu le visage de ma grand-mère maternelle suivi du visage de mon grand-père maternel puis le visage d’une vieille femme dont la bouche se déformait. J’ai vraiment eu l’impression que sa bouche touchait ma joue et ça m’a inquiété.

Je fus réveillé le lendemain à 4 heures du matin par l’appel téléphonique de mon père me disant de venir car ma mère n’allait pas bien. Cette prémonition se confirmait dans ce que l’on nomme le réel. J’arrivais chez mes parents pour accompagner ma mère dans la mort.
Voilà quelques uns des effets produits par votre Musique Multidimensionnelle, Merci !

A. C.

Monde cristallin

Durant l’écoute du CD CREATION, le canapé vibrait comme pour le décollage d’une fusée!
Puis je me suis élevée très haut et j’ai évolué dans des paysages, ambiances, atmosphères cosmiques, féériques, des paysages toujours sereins et dans la plénitude.
Mondes de lumières cristallines bleutées ou très lumineux et blanc dorés.

Durant cette écoute, j’ai ouvert les portes énormes de temples donnant accès à des trésors.
Lors de la dernière séquence, je suis “redescendue” tel un personnage cosmique en tenue métallisée, la tête la première puis j’ai rétabli la position verticale, comme des réacteurs en rétro poussée.
Toute la séance d’écoute s’est déroulée dans le bien être, la légèreté, une forme de bonheur.

MICHELLE M.

Voyage dans l’infiniment petit

Voyage dans l’infiniment petit.
Dès le début de l’écoute de votre musique, je vis un vortex brillant qui tourbillonnait, il était rond comme un tunnel ou comme l’ouverture du centre de la terre (ou ce que l’on peut en imaginer!). Tout cela pulsait et vibrait intensément comme si c’étaient des organes internes faits de chair et puis tout changea et je me retrouvais à effleurer la surface de ce qui ressemblait à une peau, mais magnifiée des centaines de fois (comme à travers un microscope) et je pouvais voir les poils, les follicules et la texture.
A un moment, j’ai perdu conscience je suis sortie de mon corps, jaillissant hors de mon enveloppe charnelle…
Mais quand je suis revenue à moi même, j’avais des sensations très fortes dans tout mon corps, des fourmillements dans le cou et sur mon visage et à un moment j’ai même éprouvé le besoin de toucher mon visage pour vérifier s’il avait été transformé au niveau cellulaire!

CORINNA S. JOURNALISTE, LONDRES, UK.

États modifiés de conscience

J’admire depuis longtemps l’important travail accompli par Jacotte Chollet pour créer une musique qui suscite des états modifiés de conscience.
Ses compositions et créations ont le pouvoir de déclencher un phénomène de guérison au plus profond de l’être, d’initier une transformation et d’ouvrir à une vision spirituelle de soi.
Je suis heureux de pouvoir avec d’autres apporter mon soutient à Jacotte pour promouvoir sa recherche importante et encourager tous ceux qui sont sensibles au pouvoir de la musique à s’ouvrir aux énergies bienfaisantes de celle-ci .

KENNETH RING. DOCTEUR EN PHILOSOPHIE, PROFESSEUR DE PSYCHOLOGIE, UNIVERSITÉ DU CONNECTICUT, FONDATEUR DE IANDS (ASSOCIATION INTERNATIONALE POUR L’ÉTUDE DES ÉTATS PROCHES DE LA MORT), USA.

Tout au long du déroulement du disque, je reste longtemps consciente des différents effets qu’il procure à mon corps. Dès les premiers sons je ressens des vibrations depuis les pieds jusqu’au visage. Je me laisse porter, j’ai rendez-vous avec mon inconscient en douceur.
Je regarde le film se dérouler, quelle incroyable expérience d’états modifiés de conscience : remonter ainsi à la source de mon être !
Je regarde mes jambes, une croûte épaisse les recouvre, c’est comme une peau de vieux crocodile qui s’ouvre sur les cotés et mes jambes s’en dégagent. J’ai la sensation que tout mon corps se sépare de cette carapace, mais dans ma vision, je ne vois que mes jambes.
Je ressens une chaleur au-dessus de me tête, puis je ne me souviens plus de rien !

FRANCINE D.

musique guérison emotionnelle mémoires traumatiques états modifiés de conscienceREVÉCU DE LA NAISSANCE, ÉTAT MODIFIÉS DE CONSCIENCE.
Une fois, en écoutant la musique, (CD UNITE) je me suis vue dans le ventre de ma mère, ma sœur jumelle venait de passer la première et moi j’étais assise recroquevillée, la tête vers le haut du ventre.
Soudain, j ai vu l’intérieur du passage depuis l’intérieur du vagin de ma mère.
Je regardais ses mouvements, ses spasmes mais je ne voulais, je ne pouvais pas passer et c’est alors que j’ai ressenti en écoutant la musique, un besoin physique de me retourner à l’envers du lit.
Je me suis mise la tête aux pieds, enroulée comme un fœtus, puis allongée de tout mon long, j’étais devant l’ouverture.
La musique continuait, j’étais à la fois consciente et comme dans un rêve.
Puis, j’ai ressenti comme une impulsion obligatoire, une nécessité de me mettre dans la position inversée dans mon lit.

Ma mère m’a raconté plus tard, qu’à ma naissance elle avait souffert lors de mon passage. Je ne suis pas née la tête première mais les jambes repliées, en position dite du siège.

FRANCINE D.

Retour haut de page